Black book

Publié le par Alban

Bonjour à tous !

Gros retard sur le blog à nouveau, dû à une période d'examen assez intense et à l'approche des vacances de noël... Enfin bref tout ça cumulé c'est pas top top les enfants. Me voilà néanmons de retour avec 4 critiques en retard que je vais vous faire partager durant le week end. On commence avec le nouveau film de Paul Verhoeven : Black book. Présentation.


Synopsis : La Haye, sous l'occupation allemande. Lorsque sa cachette est détruite par une bombe, la belle chanteuse Rachel Stein tente, avec un groupe de Juifs, de gagner la Hollande Méridionale, déjà libérée. Mais une patrouille allemande les intercepte dans le delta du Biesboch. Tous les réfugiés sont abattus ; seule Rachel échappe au massacre. Elle rejoint alors la Résistance et, sous le nom d'Ellis de Vries, parvient à infiltrer le Service de Renseignements allemand et à se lier avec l'officier Mûntze. Séduit, celui-ci lui offre un emploi...

Retour aux Pays-Bas pour Paul Verhoeven qui en rentrant dans son pays d'origine retrouve un nouveau souffle dans sa filmographie et signe un chef-d'oeuvre avec ce Black book. Le réalisateur reconnu de Basic Instinct et Starship troopers revient donc en grande forme sur les écrans avec ce film prenant place lors de la seconde guerre mondiale.

Avec ce film Verhoeven signe une oeuvre d'une impressionnante beauté, la mise en scène étant sobre et réaliste tout en étant magistrale. Le scénario, riche en rebondissements souvent imprévisibles renforce notre plaisir de spectateur et réussit à garder notre attention intacte durant les 2h25 de film sans que l'on ne s'ennuie un seul instant. Aucun doute nous sommes devant un vrai film d'auteur qui sait mener tambour battant son récit, sans séquences inutiles et avec un bon partage entre action et passage plus calmes. Il signe alors un récit questionnant la frontière entre le bien et le mal : les personnages nazis sont-ils des êtres totalement dénués d'humanité ? Les résistants sont-ils des personnes meilleures que ceux qu'ils sont sensé combattre ?

Mais la vraie révélation de ce film et ce qui fait toute sa force c'est sans aucun doute son interprète principale : Carice Van Houten. L'actrice, sublime, habite son personnage avec une puissance rarement vue à l'écran. On en arrive à se demander où Verhoeven l'a trouvée tant ce qu'elle fait dans le film et surtout ce qu'elle y subit est impressionnant. Aucun doute là dessus nous sommes face à une actrice dont il faudra désormais suivre le parcours et sur laquelle on devra compter. Belle, radieuse et talentueuse, Carice a tous les atouts en main pour mener une carrière internationale avec succès. On attend impatiemment de la revoir à l'écran.

Verhoeven fait son come-back en grande forme dans un film fleuve à ne rater sous aucun prétexte tant sa forme et son fond sont réussis et pour l'incroyable performance de Carice van Houten qui vaut à elle seule le déplacement. Verhoeven est un maître du cinéma et il ne fait que de nous le prouver à nouveau avec ce "Black book" grandiose.

Publié dans Critiques de films

Commenter cet article

Alban 16/12/2006 16:13

Mal filmé je ne comprends pas... Chiant encore moins lol Quand au côté malsain ce n'est pas faux mais il faut aller au delà des apparences sinon on peut croire qu'il s'agit d'une justification de la violence et la barbarie nazie, ce qui est loin d'être le cas.

Mais qui a raison ? Je ne sais pas lol à mon avis c'est subjectif ;-)

Pierre 16/12/2006 15:24

Tiens pourtant au masque et la plume, ils ont absolument détesté. Mal filmé, chiant et surtout malsain, ça m'avait pas donné envie de le voir !