Critique en avant-première : "Watchmen" de Zack Snyder

Publié le par Alban


Synopsis : Aventure à la fois complexe et mystérieuse sur plusieurs niveaux, "Watchmen - Les Gardiens" - se passe dans une Amérique alternative de 1985 où les super-héros font partie du quotidien et où l'Horloge de l'Apocalypse -symbole de la tension entre les Etats-Unis et l'Union Soviétique- indique en permanence minuit moins cinq. Lorsque l'un de ses anciens collègues est assassiné, Rorschach, un justicier masqué un peu à plat mais non moins déterminé, va découvrir un complot qui menace de tuer et de discréditer tous les super-héros du passé et du présent. Alors qu'il reprend contact avec son ancienne légion de justiciers -un groupe hétéroclite de super-héros retraités, seul l'un d'entre-eux possède de véritables pouvoirs- Rorschach entrevoit un complot inquiétant et de grande envergure lié à leur passé commun et qui aura des conséquences catastrophiques pour le futur. Leur mission est de protéger l'humanité... Mais qui veille sur ces gardiens ?

On avait laissé Zack Snyder avec « 300 » réussite graphique incontestable qui pourtant m’avait globalement laissé de marbre au-delà de sa prouesse technique. Aujourd’hui, le réalisateur revient avec une adaptation du plus grand roman graphique de tous les temps (osons le dire) « Watchmen ». Cela dit, je n’ai pas eu l’occasion de le lire… C’est donc avec un œil vierge que j’ai découvert son adaptation cinématographique, en exclusivité quasi mondiale, grâce à mon appartenance au club 300 Allociné.

 


Par où commencer ? D’abord soulignons la virtuosité graphique une nouvelle fois mise en œuvre à l’écran par Zack Snyder. Le début du film est à ce point de vue, réellement palpitant et permet aussi d’introduire un générique magnifique et ingénieux qui force une relecture de l’Histoire en y intégrant les « Watchmen » (anciens « Minutemen »). Cette relecture de l’Histoire avec un grand H, est un élément réellement passionnant du film. Le concept entier du film est basé sur l’anachronisme et la réinterprétation de l’Histoire qui passe par de nombreuses hypothèses loin d’être inintéressantes.

 

Alors Watchmen, réussite ou simple coup marketing ? On penchera plutôt pour la première solution avec néanmoins quelques réserves. Malgré ses indéniables qualités visuelles, (Big up aux effets spéciaux), le film se perd dans une narration quelque peu complexe qui se construit autour de nombreux flashbacks, dont certains se révèlent inutiles au gré de l’histoire (revoir le meurtre du comédien au minimum 3 fois est largement dispensable). Ainsi, après un début percutant et passionnant, Zack Snyder se laisse un peu plus aller en scènes gores ou ironiques voire parodiques, qui, si elles nous tirent quelques sourires, altèrent un peu la crédibilité du film et l’impact de la révélation finale, expliquée rapidement et dont l’interprétation unilatérale nous est imposée. Il n’y a donc pas d’ambiguïté ou de multiples interprétations comme certains le laissent entendre par rapport au contenu du roman graphique.



Autre petit défaut, la longueur quelque peu excessive du film surtout quand on se rend finalement compte que les super-héros à la retraites et un peu losers qui nous sont donnés à voir (notamment « le hibou », parfois un peu agaçant) sont inégalement développés. Ainsi, on s’attachera plus particulièrement à un ou deux personnages réellement bien travaillés, à l’image de Rorschach, qui captive à la moindre de ses apparitions à l’écran et qui détient le record des répliques cultes à la minute, dont certaines ont fait applaudir toute la salle (si, si !). De même, le film se perd parfois un peu trop dans de longs dialogues explicatifs qui ont parfois un effet soporifique. Globalement, le film manque de rythme.

 


A l’issue de la projection, le doute subsiste… L’objectif de film culte annoncé est-il atteint ? Dur à dire… On tranchera finalement en faveur d’un bilan un peu mitigé. Mais il est impossible de nier les nombreuses qualités de cette adaptation qui prouve une nouvelle fois que Zack Snyder est un très bon « faiseur » qui malencontreusement, se sera quand même un peu perdu devant l’ampleur de sa tâche. Watchmen, reste quand même un film qui vaut largement le déplacement en salles.

Note : 3/5

Publié dans Critiques de films

Commenter cet article

Sunny 01/04/2009 22:17

Je rejoins ta critique du film à 100%, en particulier le côté un peu long (certains diront avec Zack plus c'est long c'est bon) et les flashbacks. Néanmoins, je l'ai beaucoup aimé et je trouve dommage qu'il ne marche pas très bien en france. le côté super héros pas vraiment super ne doit pas attirer foule.