Cannes 2007 : La sélection officielle (1ère partie)

Publié le par Alban

Bonjour  à tous !

Voici comme annoncé précédemment la première partie de l'article consacré à la présentation plus détaillée des films en compétition pour la palme d'or. Je ne sais pas quand arrivera la deuxième partie mais ça demande pas mal de boulot alors soyez indulgents ;-) C'est parti !


MY BLUEBERRY NIGHTS

 

Synopsis : Inspiré d’un court-métrage que Wong Kar-Waï tourna à Hong Kong, My blueberry nights raconte l’histoire d’un vendeur qui tombe amoureux d’une de ses cliente qui mange de la tarte aux airelles (blueberry). Cette jeune femme voyage à travers l’Amérique pour trouver un sens à l’amour. Pendant son périple elle rencontrera bon nombre de personnages excentriques.

 
Président du festival l’année dernière et habitué de ce dernier (Il  y a remporté plusieurs prix) Wong Kar-Waï présentera son nouveau film « My blueberry nights » en ouverture de ce festival anniversaire. C’est le premier film en langue anglaise du réalisateur chinois. Certaines rumeurs annonçaient que le film aurait pour thème le cyclone Katrina qui dévasta La Nouvelle-Orléans en 2005, ce que Wong Kar-Waï a dénié en disant qu’il s’agirait en fait d’un road movie. Le film est très attendu à plus d’un titre : on y retrouve en rôle principal la chanteuse Norah Jones qui fait ici ses premiers pas au cinéma. Elle y est accompagnée par une tête d’affiche plus qu’alléchante qui promet une belle montée des marches, jugez par vous-même : Ed Harris, Rachel Weisz, Jude Law, Natalie Portman et Tim Roth sont quelques uns de ses partenaires à l’écran !


Vidéo "Sur le plateau de tournage" : http://www.dailymotion.com/relevance/search/my%2Bblueberry%2Bnights/video/x1s4kt_my-blueberry-nights

 

 Photos :

 






 


AKIN AUF DER ANDEREN SEITE (De l’autre côté)

 

Synopsis : Entre l'Allemagne et la Turquie, le destin de six personnages en quête de pardon et de réconciliation

 

 

Première compétition officielle pour Fatih Akin réalisateur Allemand d’origine Turque. Son talent n’est pas vraiment à démontrer. Ayant débuté comme acteur, Fatih Akin s’est vite fait remarquer par ses premiers court-métrages. Son premier long sera d’ailleurs récompensé à Locarno. Il enchaîne ensuite les films au rythme d’un par an. Le succès est encore au rendez-vous en 2004 quand il remporte l’ours d’or à Berlin pour « Head on ». « De l’autre côté » est son nouveau film et pourrait bien créer la surprise à Cannes. Vous pouvez en voir quelques images à travers ce making-of en allemand.


Photos :


de-l-autre-c-t--1.jpgde-l-autre-c-t-.jpg








Lien making of (en allemand): http://www.kewego.de/video/iLyROoaftkRP.html


UNE VIEILLE MAÎTRESSE

une-vieille-ma-tresse-affiche.jpgSynopsis : Paris, 1835... Comme pour conjurer les soubresauts de l'époque, la noblesse se pique au jeu des Liaisons dangereuses, (un demi-siècle après la publication du roman épistolaire de Choderlos de Laclos), feignant de se croire encore au siècle des Lumières. La Marquise de Flers décide de marier sa petite fille, fleuron de l'aristocratie française, avec Ryno de Marigny, une sorte de Valmont romantique. Mais ce que tout le monde ignore c'est que ce Don Juan, impénitent, est depuis 10 ans l'amant et la proie d'une courtisane scandaleuse, démon de la séduction, fille naturelle d'une duchesse et d'un toréro.

« Une vieille maîtresse » marque le grand retour de la cinéaste française très controversée Catherine Breillat. Un retour qu’il faut saluer car cette grande cinéaste avait subi une attaque cérébrale en 2004 qui l’a laissée paralysée du côté gauche. Accrochée à la vie et à l’art c’est le cinéma qui lui a donné l’envie de se battre. Belle récompense que cette sélection pour la course à la palme d’or. Les efforts n’auront pas été vains. Le film est une adaptation d’un roman de Barbey d'Aurevilly un auteur du XIXème siècle. On retrouvera à l’écran Asia Argento, Amira Casar, Yolande Moreau, Roxane Mesquida et un jeune inconnu dans le rôle principal masculin. A noter : la présence au casting d’un célèbre critique des cahiers du cinéma, Jean-Philippe Tesse qui sera à n’en pas douter attendu au tournant. « Une vieille maîtresse » est le premier film en costumes de Catherine Breillat et représente son plus gros budget jusqu’ici. Sera-t-il récompensé à Cannes ? On peut au moins penser qu’il sera un bel outsider.

Un article sur le tournage : http://www.liberation.fr/culture/cinema/189692.FR.php

 
Photos :










D'autres photos du film ici : http://www.allocine.fr/film/galerievignette_gen_cfilm=55720.html

 

 

Bande annonce : http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=18729422.html


NO COUNTRY FOR OLD MEN

Synopsis : 1980, à l’Ouest du Texas.  Llewelyn Moss vétéran du Vietnam tombe sur des cadavres et plus de 2 millions de $ provenant du trafic de drogue alors qu'il chasse près du Rio Grande. Le chasseur devient rapidement le chassé! En effet, Wells, un ancien agent des forces spéciales au service d'un puissant cartel, et Chigurh, un tueur psychopathe, sont à ses trousses. Ce ne seront pas les seuls...

Le retour des frères Coen qui avaient déjà obtenu la palme en 1991 avec Barton Fink et un prix de la mise en scène en 2001 pour « The barber, l’homme qui n’était pas là » (ex-aequo avec David Lynch pour « Mulholland Drive »). Habitués du festival, les Coen font leur come-back en compétition avec ce thriller, adaptation d’un livre de Cormac Mc Carthy. On retrouvera à l’écran Tommy Lee Jones et Javier Bardem dans deux des rôles principaux ce qui ne peut présager que du bon. Et pourquoi pas une nouvelle palme pour les frères Coen ? Ci-dessous un lien vers une vidéo de promotion de la suite de montage Final Cut studio où l’on peut apercevoir furtivement une scène du film en montage.

http://www.apple.com/finalcutstudio/action/?movie=coenbrothers

 

ZODIAC

Synopsis : Zodiac, l'insaisissable tueur en série qui sévit à la fin des années 60 et répandit la terreur dans la région de San Francisco, fut le Jack l'Eventreur de l'Amérique. Prodigue en messages cryptés, il semait les indices comme autant de cailloux blancs, et prenait un malin plaisir à narguer la presse et la police. Il s'attribua une trentaine d'assassinats, mais fit bien d'autres dégâts collatéraux parmi ceux qui le traquèrent en vain. Robert Graysmith, jeune et timide dessinateur de presse, n'avait ni l'expérience ni les relations de son brillant collègue Paul Avery, spécialiste des affaires criminelles au San Francisco Chronicle. Extérieur à l'enquête, il n'avait pas accès aux données et témoignages dont disposait le charismatique Inspecteur David Toschi et son méticuleux partenaire, l'Inspecteur William Armstrong. Le Zodiac n'en deviendrait pas moins l'affaire de sa vie, à laquelle il consacrerait dix ans d'efforts et deux ouvrages d'une vertigineuse précision...

Première course à la palme d’or pour David Fincher. Le cinéaste américain à la carrière déjà bien établie accède ainsi à une certaine forme de reconnaissance supérieure à l’occasion de ce festival anniversaire. Cerise sur le gâteau pour Fincher dont la carrière est loin d’être celle d’un débutant : il suffit de citer  « Fight club », « Seven » ou « Panic Room »  des films pour la plupart ancrés dans l’esprit des cinéphiles. « Zodiac » étant sorti aux USA depuis quelques temps et ayant obtenu un grand succès critique on peut s’attendre au meilleur pour ce dernier au sein de la compétition. Probablement pas une palme d’or mais un prix de la mise en scène possible.

Photos :










D'autres Photos : http://www.allocine.fr/film/galerievignette_gen_cfilm=59320.html

 

Bande-annonce VOST : http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=18717459&cfilm=59320.html


WE OWN THE NIGHT (La nuit nous appartient)

Synopsis : New York, fin des années 80. Bobby est le jeune patron d'une boîte de nuit branchée appartenant aux Russes. Avec l'explosion du trafic de drogue, la mafia russe étend son influence sur le monde de la nuit. Pour continuer son ascension, Bobby doit cacher ses liens avec sa famille. Seule sa petite amie, Amanda est au courant : son frère, Joseph et son père, Burt sont des membres éminents de la police new-yorkaise... Lorsqu'il apprend que son frère est la cible de la mafia russe, il ne peut plus rester dans l'ombre. D'abord précieux informateur, il risque sa vie en passant d'un clan à l'autre. Mais très vite il doit choisir son camp...

En 1994, James Gray a à peine 25 ans quand sort son premier long-métrage « Little Odessa ». C’est un vif succès car le film remportera le lion d’argent ex-aequo avec « Créatures célestes » de Peter Jackson et le prix de la critique à Deauville. Six ans plus tard, il réalise « The yards » son deuxième film au casting prestigieux qui lui vaudra une première nomination à Cannes en 2000. Le voici donc de nouveau en compétition avec « La nuit nous appartient », film noir qui promet d’être passionnant. Il y retrouve à cette occasion Joaquin Phoenix et Mark Walhberg qui étaient déjà présents au générique de « The yards ». Certains parlent déjà d’une palme d’or… Une chose est sûre : la compétition sera rude.

Photos :









Site officiel avec nombreuses photos et dossier de presse : http://www.lanuitnousappartient.com/

 

LES CHANSONS D’AMOUR

chansons-d-amour-affiche.jpgSynopsis : Toutes les chansons d'amour racontent la même histoire : "Il y a trop de gens qui t'aiment"... "Je ne pourrais jamais vivre sans toi"... "Sorry Angel". Les chansons d'amour racontent aussi cette histoire-là.

Premier des trois films français en compétition, « Les chansons d’amour » est une comédie musicale, quatrième film de Christophe Honoré après « 17 fois cécile Cassard », « Ma mère » et « Dans Paris ». Le casting est alléchant : Ludivine Sagnier, Louis Garrel, Chiara Mastroianni… 14 chansons originales ont été écrites et chorégraphiées pour les besoins du film. Vu la réussite qu’était « Dans Paris » on est en droit d’attendre le meilleur de la part de Christophe Honoré qui par ailleurs est un grand amateur de danse contemporaine et de comédies musicales.


Photo :

 

chansons-d-amour.jpgchansons-d-amour-2.jpgles_chansons_d_amour.jpg

 

Bande annonce : http://www.allocine.fr/video/player_gen_cmedia=18729425.html


MOGARI NO MORI (La Forêt de Mogari)

 

Pas de synopsis.

 

Retour à Cannes pour Naomi KAWASE. Cette réalisatrice Japonaise où elle avait déjà brillé en y remportant la caméra d’or en 1997 avec son premier long-métrage intitulé Moe no Suzaku et qui se déroulait dans sa ville natale de Nara. Retour au festival en compétition officielle en 2003 lors de la 56ème édition. Deuxième chance donc pour cette réalisatrice japonaise de remporter la mise. C’est tout le mal qu’on lui souhaite.


Photos

 



 






BREATH

 

breath-affiche.jpgSynopsis : Un prisonnier s'éprend d'une jeune femme qui vient lui rendre visite et qui décore sa cellule.

« Breath » est le 14ème film de Kim Ki-Duk mais le premier en compétition pour la palme d’or à Cannes. Le célèbre réalisateur coréen  a déjà remporté de nombreux prix dans d’autres festivals mondiaux tels que la Mostra de Venise. Autant vous le dire tout de suite « Breath » est mon film préféré de cette compétition et celui envers lequel je place le plus d’espoirs. Si le film recevait la palme d’or ce serait une juste consécration pour ce jeune cinéaste autodidacte. La bande –annonce dont le lien est fourni ci-dessous fait bien sûr penser à « Locataires » le chef-d’œuvre de Kim Ki-Duk. Selon certaines sources, « Breath » s’annonce encore supérieur. Espérons qu’il ne faudra pas encore attendre entre 6 mois et un an pour que le film sorte sur les écrans français.

 

Photos :

 


 

 

 

 


 

 

Teaser (cliquer sur le lien en bas de page) : http://www.dvdrama.com/news.php?19567

 

 

PROMISE ME THIS (Promets le moi)

Synopsis : Pour honorer une promesse qu'il a faite à son grand-père, un jeune homme vivant en reclus au village, se rend à la ville pour trouver une femme à épouser.

Emir Kusturica est déjà titulaire de 2 palmes d’or obtenues avec  « Papa est en voyage d’affaires » et «  Underground ». Il était par ailleurs président du festival en 2005. Grand retour sur les écrans depuis la sortie de « La vie est un miracle ». On peut ici s’attendre encore à un film emprunt de la poésie propre aux œuvres de Kusturica. Le tournage de « Promis me this » a commencé le 20 février 2006 dans la région d’Uzice à 200km au sud-ouest de Belgrade où habite le réalisateur depuis des années. On retrouvera devant la caméra des habitués tels que Miki Manojlovic. Alors : Kusturica en route pour une troisième palme d’or ? On a le droit de sérieusement en douter. Reste que cette nouvelle sélection est un bel hommage à ce cinéaste unique en son genre.


Photo :


Voilà c'est tout pour aujourd'hui ! N'hésitez pas à laisser des commentaires sur l'article ou tout simplement vos impressions sur la compétition, vos avis, vos favoris etc... ! A bientôt pour la suite.

Publié dans Festivals

Commenter cet article

Mo. 04/05/2007 10:59

Pareil, zodiak me plait (en tout cas le synop').

*blonde powa* ils ont pris ce titre à cause de la série de l'été de TF1 ?? les copieurs !!!! *blonde powa off*

Saku39 30/04/2007 01:37

Je suis préssé de voir Zodiac ^^

Peux tu mettre a jour mon url >> www.cine-passion.org merci bien !

Alban 24/04/2007 21:41

Au moins l'article aura servi à quelqu'un lol !

Ne t'inquiète pas je te ferais une spéciale dédicace Catherine ;-)

Vincent 24/04/2007 21:29

Wouhou ! J'ai appris plein de trucs. Merci !
Le film de Christophe Honoré a l'air pas mal du tout (vive les comédies musicales !). N'oublie pas de clamer la présence, le talent et la magnificence de Catherine Deuneuve qui viendra présenter Persépolis quand tu rédigeras la deuxième partie... ;-)

moun 24/04/2007 08:45

Superbes articles mon fils, comme d'habitude tu as bien bossé je vais suivre ce blog avec beaucoup d'intérêt comme je le fais tout le temps. Bisous.