Chronique d'un scandale

Publié le par Alban

Hello !

Suite des critiques avec "Chronique d'un scandale". Présentation.


Synopsis : Enseignante, à la veille de la retraite dans un collège de Londres, Barbara Covett n'a rien d'autre dans sa vie que son travail et un chat. Sa solitude prend fin avec l'arrivée du nouveau professeur d'art, Sheba Hart. La jeune femme se révèle l'amie idéale dont Barbara avait toujours rêvé. Lorsque Barbara découvre que sa nouvelle amie a une liaison avec un de ses jeunes élèves, leur relation prend un tour plus redoutable. Barbara menace de révéler le scandale à tout le monde, à commencer par le mari de Sheba... Dans ce jeu trouble et cruel, ce sont les propres secrets et les obsessions de Barbara qui font surface. Entre les deux femmes, commence un affrontement qui va les emmener au bout de leurs faux-semblants et de leurs mensonges...

Très bon film que ce "Chronique d'un scandale". Il faut dire que la tête d'affiche a de quoi attirer le spectateur lambda. Il n'y a rien à redire on en a pour son argent. Le film est un bijou, une guerre psychologique entre deux femmes qui explore jusqu'où peuvent nous mener les voies de  la solitude, de l'amour enfoui et de la jalousie. C'ets un film qui explore les illusions amoureuses (quelqu'elles soient d'ailleurs) et qui nous montre le revers de la médaille. Ce qui est très intéressant ici ce sont les partis pris scénaristiques et la mise en scène.

En effet, le scénariste choisit de nous conter l'histoire à travers le regard, le point de vue, de Barbara qui est grosso modo la "méchante" de l'histoire. Le film travaille à nous donner constamment une longueur d'avance considérable sur les personnages nous laissant entrevoir bien avant eux vers quelle catastrophe nous nous dirigeons. Ajoutez à cela des passages bien amoraux et des insultes , remarques et jeux de mots avec une touche d'humour anglais bien dosé dans la bouche de Judi Dench et vous obtenez quelque chose de décapant.

Certes les deux actrices principales (Cate Blanchett et Judi Dench) composent leur personnage de belle manière. Judi Dench ne déçoit pas et habite complètement le personnage de Barbara. Mais au delà du très bon jeu des actrices ce qui nous fait ressentir toute la tension dramatique de cette terrible guerre psychologique c'est sans aucun doute l'exceptionnelle musique de Philip Glass. Omniprésente, elle agit presque sur notre inconscient, on en ressent physiquement toute la violence et c'est parfois dans la distance entre cette musique et les images que naît toute la dimension du film. En bref, Chroniques d'un scandale est un très bon film porté par deux immenses actrices. Vous ne serez pas déçu !

Publié dans Critiques de films

Commenter cet article