L'incroyable destin de Harold Crick

Publié le par Alban

Bonjour à tous !

Le temps passe... mais le retard reste... Eh oui toujours en retard dans mes critiques de film. Et pourtant mes amis, vous m'excuserez lorsque vous saurez pourquoi. Ce qui fera l'objet d'un article qui sera publié dans un futur très proche. En attendant, voici la critique de "L'incroyable destin de Harold Crick" le nouveau film de Marc Forster réalisateur de "A l'ombre de la haine", "Neverland" et "Stay" entre autres. Présentation.


Synopsis : Un beau matin, Harold Crick, un obscur fonctionnaire du fisc, entend soudain une voix de femme qui se met à commenter tout ce qu'il vit, y compris ses pensées les plus intimes. Pour Harold, c'est un cauchemar qui dérègle sa vie parfaitement agencée, mais cela devient encore plus grave lorsque la voix annonce qu'il va bientôt mourir... Harold découvre que cette voix est celle d'une romancière, Karen Eiffel, qui s'efforce désespérément d'écrire la fin de ce qui pourrait être son meilleur livre. Il ne lui reste plus qu'à trouver comment tuer son personnage principal : Harold ! Elle ignore que celui-ci existe, qu'il entend ses mots et connaît le sort qu'elle lui réserve... Pour s'en sortir vivant, Harold doit changer son destin. Sa seule chance est de devenir un personnage de comédie, puisque ceux-ci ne sont jamais tués...

La limite entre réalité et fiction a toujours été un thème très exploité au cinéma. Cette fois il l'est d'une manière différente et le moins qu'on puisse dire : originale et inventive. Seulement, il y aune petite ombre au tableau : l'obsession américaine du happy end obligatoire. Nous y reviendrons. Néanmoins, ce film est une petite perle. Commençons par parler du casting : Will Ferell est fabuleux dans ce film et enfin on arrive à le regarder sans être énervé par sa performance. Il est toujours juste dans ce rôle et nous rappelle le Jim Carrey que l'on a pu voir dans l'excellent "The Truman Show". Suivent alors : Maggie Gyllenhaal qui est absolument resplendissante ,Emma Thompson toujours aussi juste et Dustin Hoffman que l'on avait pas vu aussi en forme depuis longtemps.

Ajoutez à cela un scénario (le premier de son auteur !) inventif et brillant, fort en rebondissements et humour léger très appréciable plus une mise en scène chiadée qui emprunte parfois des concepts visuels aux jeux vidéos (la référence aux SIMS est hilarante). Rien de particulier à dire sur la lumière. La performance des acteurs en rajoute à notre bonheur et on se laisse gentillement emporter par cette douce comédie, réjouissante et chaleureuse. On déplorera sa fin un peu trop facile (happy end obligatoire ?) mais dont l'auteur a eu la présence d'esprit de rendre originale et un peu folle. Bref, Harold Crick est un pur moment de détente et de bonheur comme on aimerait en voir plus souvent au cinéma. Du divertissement intelligent. A savourer sans modération.

Publié dans Critiques de films

Commenter cet article

moun 23/01/2007 08:15

Dommage il n'est déjà plus à l'affiche ici car je serais bien allé le voir. Bisous.