Déjà vu

Publié le par Alban

Bonjour à tous !

Je profite de ce moment libre pour poster ma dernière critique en retard (youpi !). Bon voilà, n'ayant rien à faire une fin d'après-midi et voulant me détendre sans me prendre la tête je suis allé voir "Déjà-vu" (bah oui je l'avais pas encore vu... ! Préparez vous, l'article va être jalonné de jeux de mots de ce genre lol) le nouveau film de Tony Scott dont j'avais très très moyennement apprécié "Domino"... Qu'en est-il avec "Déjà vu" ? Verdict après une brève présentation.


Synopsis : Alors qu'il enquête sur l'explosion d'une bombe sur un ferry à la Nouvelle Orléans, l'agent Doug Carlin se voit enrôlé au sein d'une nouvelle cellule du FBI ayant accès à un appareil gouvernemental top secret permettant d'ouvrir une "fenêtre sur le temps", et ainsi de retrouver les preuves nécessaires à l'arrestation d'importants criminels. Cette fenêtre permet d'observer des évènements dans le passé s'étant déroulés quatre jours, six heures et quelques minutes auparavant... pas une de plus, pas une de moins. Durant son investigation, Doug va découvrir que ce que la plupart des gens pensent n'être qu'un effet de leur mémoire est en fait un don bien plus précieux, une force qui le mènera vers une course contre la montre pour sauver des centaines d'innocents.

"Déjà vu" porte bien son nom car finalement ce qu'il nous propose est du déjà vu. Rien de sensationnel au programme si ce n'est peut être la volonté toujours supérieure d'en foutre plein la gueule avec les effets spéciaux dernier cris, etc... Le film est très décevant. Inutile de parler du scénario tant ce dernier est confus  : on complexifie l'explication du procédé de "machine à remonter le temps" pour mieux perdre le spectateur et qu'il ne se pose pas de questions et accepte le fait que ça pourrait exister... Un peu limite non ? La suite est une conventon de clichés même si on peut sentir derrière tout cela une réflexion de l'Amérique sur son propre passé (et sa paranoïa ?), l'histoire d'amour est certes peu conventionnelle au départ mais ensuite le devient et on retombe dans le bon vieux mélo où la fille qui ne comprend rien tombe amoureuse directement.

Niveau acteurs : le retour de Val Kilmer (qui a grossi) bof bof... J'apprécié énormément Denzel Washngton mais ici il se contente tout juste de faire son boulot de Héros américain en tentant de sauver la barque du naufrage (si je puis dire !). Niveau mise en scène, on reconnaît tout de suite le style de Tony Scott qui a malheureusement tendance à un peu trop se répéter... Même mouvements de caméra  caractéristiques, volonté de tout faire péter, montage quasi épileptique (quoi que moins que dans "Domino"...) bref du déjà vu... Tout était dans le titre ! Pas vraiment la peine de se déplacer pour voir ce film qui sera loin de rester dans les annales et qui a gâché son sujet qui portait un fort potentiel. Une grande déception.

Publié dans Critiques de films

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

moun 28/12/2006 11:59

Je pensais que ce film serait bien mais je vois qu'il n'en es rien dommage car j'adore Denzel Washington.