Le parfum : histoire d'un meurtrier

Publié le par Alban

Bonjour à tous !

Je rattrape peu à peu mon retard dans les articles en écrivant la critique d'un des 4 derniers films que j'ai vu au cinéma : "le parfum". Adapté d'un best seller réputé inadaptable (Kubrick avait refusé, pensant que c'était impossible !) on peut donc s'attendre à tout. personnellement je n'ai pas lu le livre ce qui diminue mes chances de déception à la base...

Présentation avant mon verdict.


Synopsis : Jean-Baptiste Grenouille naît en 1744. Enfant solitaire, malade, il devient un jeune homme à part grâce à un don unique : son odorat.Grenouille n'a pas d'autre passion que celle des odeurs, et chaque seconde de sa vie est guidée par ce sens surdéveloppé. Survivant misérablement, il parvient à se faire embaucher comme apprenti chez les maîtres parfumeurs de la capitale. Il découvre alors les techniqueset les secrets de la fabrication des parfums. Son don lui permet de composer quelques chefs-d'oeuvre olfactifs, mais son but ultime devient rapidement la mise au point de la fragrance idéale, celle qui lui permettrait de séduire instantanément tous ceux qui croiseraient son sillage.Dans sa recherche d'ingrédients, Grenouille est irrésistiblement attiré par le parfum naturel des jeunes filles. Il va aller jusqu'à en tuer beaucoup pour leur voler leur odeur...

Comment retranscrire des odeurs par des images ? C'est la question que se pose ce film et il remplit en partie son objectif. En effet, le début est absolument répugnant, (j'avais mangé avant je vous explique pas ! Merci la bio lol ça aide à bien tenir lol) et rend bien compte par l'image et par différents procédés dont l'association de gros plans dégueus dans un montage CUT hyper ryhtmé de la France du 18ème siècle et de son état sanitaire affollant... On rentre donc dans l'ambiance crade dans laquelle est née le protagoniste. Le début est assez bien construit, très rythmé et on rentre donc facilement dans le film, étant très vite captivé. Seul bémol la voix off omniprésente le long du film...  un peu trop présente d'ailleurs.  Dommage qu'ils n'aient pas trouvé de moyen visuels pour faire passer tout ça mais en même temps ça se comprend car c'était très complexe.

La suite est ensuite moins palpitante... Et on passe par quelques moments creux jusqu'à ce qu'on présente le personnage du parfumeur italien incarné par un Dustin Hoffman au top de sa forme qui livre une performance formidable. S'en suit une grande partie où l'on apprend beaucoup de choses sur la fabrication d'un parfum. Assez intéressant mais long aussi. Il ya ainsi quelques longueurs au long des 2h25 de film. Quelques coupes auraient été nécessaires. L'intérêt général revient lorsque Jean-baptiste commence à tuer des jeunes femmes. S'en suit une spirale infernale dont il ne sortira pas : la quête du parfum absolu.

Petite digression pour parler des deux acteurs importants du film : Rachel Hurd-Wood absolument magnifique ! Et Ben Whishaw qui est la vraie révélation de ce film. Son interprétation de ce tueur compulsif est absolument saisisssante. Il ne devrait pas avoir de mal à trouver du travail plus tard... A part tout ça pas grand chose d'autre à dire si ce n'est que la réalisation du film est brillante et la lumière particulièrement fine et bien travaillée. La recréation de la France du 18ème est sidérante de vérité surtout pour l'aspect "mauvaise hygiène" lol. Bravo au chef déco et à la costumière !

Dans l'ensemble le film est assez bien réussi (mais je n'ai pas lu le livre c'est pour ça...) et le final est assez impressionnant... et risque bien de rentrer dans le livre des records... Il faut le voir pour le croire et pour comprendre ce que je dis aussi lol ! Bref c'est très impressionnant et légèrement abusé... C'est tellement énorme que l'on se surprend à rire devant l'énormité de la chose ( si je puis dire... vous excuserez l'expression qui n'a pas de double sens). Reste les derniers plans un peu chelous et un dénouement final assez contestable. Mais si on se laisse guider (par la voix off... again) ça passe à peu près bien.

Conclusion ? Un assez bon film, surprenant pour sa technique et sa reconstitution historique. Résultat final de bon niveau mais qui décevra probablement les fans du livre... Comme c'est souvent le cas. A vous de juger maintenant !

Publié dans Critiques de films

Commenter cet article

Alban 20/10/2006 10:28

Merci pour ce beau commentaire Anouk ! La même chose pour moi ... au plaisir de te revoir sur ce blog ;-)ByeAlban

Anouk 19/10/2006 20:57

A vrai dire je suis assez d'accord avec toi sur ce film. Peu-têtre moins enthousiaste c'est vrai quant à la réalisation, mais quand même... Beaucoup de critiques presse ( mais on sait ce qu'elles valent parfois de nos jours ... ) mais aussi individuelles ont été très cassantes et je ne trouve pas ça très justifié. Parfaitement d'accord sur la prestation de Wishaw et bien entendu, Wood est magnifique, et on comprend que le choix du rôle ce soit porté sur elle car elle remplit parfaitement son office.Pour la voix off... je n'ai pas trouvé ça si dommage, ayant lu le livre, car en effet c'était très difficile de faire passer certaines notions du bouquin surtout quand on sait que son personnage principal ne parle quasiment pas ! J'ai adoré  ( ou du moins j'étais admirative du travail accompli ) le tout début du film. Parfait.; Dommage que Tykwer se soit essoufflé en fin de partie... qui comprend quelques scènes risibles et bcp de lenteur... enfin.. au plaisir de te lire.    :)