Miami Vice - Deux flics à Miami

Publié le par Alban

Bonjour à tous !

Hier sori à la séance de 22h30 je suis allé voir "Miami Vice" le nouveau film de Michael Mann, après le superbe "Collatéral". bref c'est avec une grande excitation que je me rends à mon cinéma le plus proche pour me faire une idée sur ce film. A vrai dire le film promet d'être grandiose si l'on s'en tient au sujet, au casting (Collin Farell, Jamie Foxx, Gong Li...) etc... Mon verdict ci-dessous !

Synopsis : Miami... Deux agents fédéraux et la famille d'un informateur ont été sauvagement exécutés. Une nouvelle enquête commence pour Sonny Crockett et son coéquipier Ricardo Tubbs, avec une certitude : la fuite qui a permis ce massacre en règle provenait des sommets de la hiérarchie... Les deux inspecteurs découvrent rapidement que les tueurs étaient au service de la Fraternité Aryenne, organisation suprématiste liée à un réseau de trafiquants internationaux doté d'un système de protection ultra-sophistiqué. Poursuivant leurs investigations, les deux partenaires prennent contact avec l'administratrice financière du cartel, Isabella, une sinocubaine aussi experte en investissements et transferts de fonds qu'en blanchiment d'argent. La séduisante Isabella offre contre toute attente à Sonny une chance d'exorciser ses démons...

Une fois de plus, il y a beaucoup de choses à dire et sur énormément de points au sujet de Miami Vice...

Commençons par le scénario : le scénario de Miami Vice reprend le concept de base de la série du même nom. A savoir deux flics un noir et un blanc sont des gants infiltrés dans le secteur de la drogue et la lutte contre les stupéfiants. Ici le concept est conservé mais transcendé pour les besoin d'un long métrage. Niveau scénario il n'y a franchement pas grand chose à dire. Sachant que Michael mann s'est documenté à merveille et à passé avec ses acteurs beaucoup de temps avec des flics spécialisés dans la lutte contre les stupéfiants, le scénario devient donc un reflet très réél des luttes de pouvoir, l'argent et le désordre mondial établi par les traffic de drogue actuels... Niveau réalisme donc 100%. A vrai dire la seule chose qui m'ait gêné c'est la présence de 4 scènes de sexe explicites presque enchaînées et n'apportant vraiment pas grand chose à l'histoire... Des moments creux donc dont sont parsemés le film et qui à mon sens lui font perdre une bonne partie de son efficacité. Dommage

Néanmoins Mialmi Vice est un film nerveux, qui vous plonge dans le quotidien et le danger du boulot de ces 2 flics infiltrés pour qui le moindre faux pas indique un aller sans retour au cimetière le plus proche... (sans passer par la case drogue et donc sans toucher 20 millions lol). Alors oui, les scènes de deal et d'actions sont réalisées très nerveusement et sont bougrement efficaces. Vous m'excuserez l'expression mais on ne peut s'empêcher de serrer les fesses pour les héros tout le long des passages tendus et dieu sait qu'ils sont nombreux...

Niveau casting rien à redire, les acteurs sont charismatiques et largement au niveau ! mention spéciale au duo de choc composé par Collin farell et Jamie Foxx.

Au niveau réalisation, rien à redire : Caméra à l'épaule et style nerveux plongeant au coeur de l'action et renforçant le côté réaliste des scènes. Michael Mann n'a pas son pareil pour filmer ainsi les scènes d'action (souvenez vous de "Heat"...).  A ce propos, la scène de fusillade finale est absolument fabuleuse (on s'y croirait vraiment) et rapelle "Heat" du même réalisateur.

Au niveau technique le seul problème est l'utilisation de la haute définition (HD). La HD donne certes un aspect plus "réel" à l'image ce qui nous rapproche de l'aspect documentaire masi il faut avouer que mal utilisée (comme parfois dans ce film) elle donne un résultat esthétique plus que décevant notamment sur les scènes de nuit  où le bruit vidéo  est atroce et rend l'image dégueulasse et presque pas exploitable... Tout ça alors qu'il aurait suffi de quelques projecteurs légers pour donner une image nocturne du plus beau piqué... Pas bien monsieur Mann. On se rend compte de la beauté de la HD lors de scènes de jour, bien éclairée et assez fixes. En effet, autre "problème" selon moi : les panoramiques rapides qui laisse des traînées de flou presques impercetibles mais bien présentes. Bon vous me direz ça ne gêne peut être que moi mais bon...

Pour conclure donc, je suis un peu déçu par ce nouvel opus... Des choix esthétiques discutables, et de nombreux moments creux qui nuisent à l'efficacité du film qui aurait pu donner un polar d'action bien nerveux vous gardant sans arrêt sur les nerfs et au bord du gouffre. Reste le casting alléchant, les scènes d'action superbes et la débauche de moyens matériels (belles bagnoles, hélicos, avions en tout genre, armes de rêves etc...) Un bon film, mais qui laisse dans la bouche un léger goût amer de "ça aurait pu être mieux". A noter que Mann s'affirme une nouvelle fois comme un réalisateur de talent sur lequel il faut compter.

Pour finir quelques images du film :


Publié dans Critiques de films

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Vaga 01/10/2006 23:26

"Je m'attendais a mieux"
En effet, comme tu le précise plusieurs fois, les scènes creuses font cruellement défaut à ce film ..
j'ai le meme sentiment mitigé .. dommage !
Par contre la ferrari, je veux bien l'essayé !!
@++