Sans Issue : le film

Publié le par Alban

Bonjour à tous !


Cela fait longtemps que bon nombre d'entre vous l'attendaient...  Eh bien le voici enfin fini  avec une musique originale composée par Joëlle Bagard.  Le titre pixellise un peu , la première conversation téléphonique est légèrement inaudible et la qualité de la vidéo n'est pas maximale (compression oblige). Sa durée est de 13 minutes.

Espèrons que cela ne vous gâchera pas le plaisir de découvrir mon nouveau court-métrage : "Sans Issue". Bon visionnage à tous et nous attendons vos commentaires avec impatience.


Publié dans Court-métrage

Commenter cet article

Anti alban 02/10/2007 19:18

NUL. C'est ni fait, ni à faire. Il n'y a rien à sauver: ton scénario est bâclé et déjà vu, les acteurs mauvais, les dialogues pas crédibles une seconde, le son et l'image sont illisibles ! Le résultat transpire de suffisance. Heureusement que tu es à l'école, car il te reste encore beaucoup à apprendre, à conditien bien sûr de mettre cet égo surdimensionné de côté... Bon courage pour la suite, car il t'en faudra !

gloups 02/10/2007 02:27

Bonjour Alban,

surtout ne crois pas que ce message contienne le moindre conseil pertinent. Ce n'est que mon humble avis!

Je suis assez désespéré par le jeu des acteurs, il est un peu ridicule, sans méchanceté aucune. C'est le bon terme parce qu'ils ne croient pas à ce qu'ils font! En même temps ça se comprend! C'est un peu tordu et pas vraiment limpide...

La science fiction, l'horreur, les thriller... Voilà des genres qui demandent un certain niveau de crédibilité. Autrement dis un vrai décor, une vrai caméra, de vrais acteurs... Encore une fois je n'ai pas de leçon à donner, mais peut etre qu'un cinéma plus proche de la réalité quotidienne serait un terrain beaucoup plus propice à la créativité débutante. Des choses plus simples en somme.

Mais il est important pour moi de te féliciter pour cette performance énorme qui est celle de faire un film, une oeuvre à part entière, un projet qui aboutis.

En m'excusant si j'ai été désagréable, et si jamais tu ne m'en veux pas du tout alors tu peux me répondre à sethis87@hotmail.fr. J'aimerais avoir ton opinion sur ce que je dis, si tu es daccord ou absolument pas!

momo 21/09/2007 00:56

ok, bon, on est pas dans la merde!
Franchement Alban, est ce que tu t'es poser et est ce que tu as réfléchie a ton projet, parcqu'effectiivement on a l'impression que tu savais pas quoi faire de ton dimanche après midi et que tu nous a baclé un truc qui merriterai d'être étoffé et retravaillé. Au niveau du scènario on a l'impression que tu cherchais absolument à faire un thriller psychologique en croyant être inventif, sauf que c du déjà vu. Je sais pas si tu voulai vraiment faire une scène à la Voyage au bout de l'enfer mais en tout cas un conseil revois le film et prend en de la graine, après je pense que tu te rendra compte toi même que ta scène de roulette russe est plate et sans aucune tension. Arrete les effets inutiles et les plans non justifiés, bien que tes travelling soit jolies, ils ne servent pas a grand chose.
en tout cas faut quand même dire que c'est bien que tu fasse des trucs et que essaye, mais la aussi y' a un bémole: t'a fais un an d'école de cinéma ou on t'a appris les choses a faire et a ne pas faire, et n'oubli pas que t'es jeune et que c'est le moment d'essayer des choses et de sortir des rangs! Alors UN PEU DE CREATIVITEE BORDEL!!!

A la tienne.
MOMO

peu importe 21/09/2007 00:25

Dans un premier temps, l'acteur fait beaucoupdans un film, et je ne crois franchement pas que tu es allé cherché très loin. J'ai lu malheureusement que l'un d'entre eux voulait faire carrière, qu'il ne se décourage pas il y encore beaucoup beacoup de boulot! Malheureusement s'il y a bien une chose qui ne s'apprend pas c'est le talent!! Enfin bref, pour un film "fait à la maison", tu as du te marrer, pour ce qui est de la tension dramatique ou de la trame scénaristique, on ne comprend pas pourquoi tu as fait ce film. Beaucoup de subtilité sont à revoir et d'autres sont passés avant moi pour te le signaler. Pourquoi ne tire t'elle pas dans la porte.... Toujours est-il q'il ne faut pas te décourager dans ce milieu, mais creuse un peu tes idées et ne t'arrête pas à une histoire vu et revue des centaines de fois!!! En bref je crois savoir que tu as le matériel pour faire de grande chose, maintenant ça ne suffit ps on peut faire énormément avec très peu de moyens, fait marcher ton génie et soit un peu plus créatif!!

Marc 13/09/2007 11:49

Il n'y a pas que le scénario qui soit baclé, le film entier l'est. Apparement, ce court métrage n'a été fait que par plaisir, pourquoi donc ne pas avoir pris votre temps pour toute la partie montage et mixage sonore ? (je peux concevoir que les personnes de l'équipe ne puissent pas avoir de temps commun pour tourner, que ça soit donc fait à l'arrache, mais ça se répercute dans tout le film, c'est consternant de visibilité)

Le son est vraiment à revoir : pour le téléphone, on ne comprend rien. Il aurai fallu rajouter le dialogue du mec en post production. Quant à l'écho dans l'appartement, j'en parle pas. Filmer dans un appartement vide, c'est le risque, qui n'est pas assumé derrière.

Je ne reviendrai pas sur le montage/bruit du pistolet, si ce n'est qu'on trouve de bon sons sur internet, il est facile de les rajouter ensuite au montage. Et la musique, mon dieu ! La musique... Celui qui compose devrait s'abstenir car il ne sait jouer quasiment qu'une gamme descendante, c'est affligeant !

Concernant les acteurs, le rôle masculin devrait se tourner vers le côté technique du cinéma, ça lui conviendrai peut-être mieux. Le rôle féminin en revanche à du potentiel, mais il semblerait que le rôle masculin déteigne sur elle peu après son arrivée, c'est dommage... Quoique le traumatisme de voir une personne morte pourrait jouer beaucoup mieux que ça : il est inexistant. Un téléphone qui sonne, on ne l'entend pas tout de suite quand on voit une personne égorgée dans une baignoire.

Bref, la prochaine fois, prenez votre temps, il en sortira peut-être quelque chose de potable.