Reportage : Le centenaire de l'hélicoptère

Publié le par Alban

Bonjour à tous !

 

Il y a de ça quelques jours, un de mes meilleurs amis m’a demandé de venir l’aider à couvrir un meeting aérien célébré en l’honneur des cent ans de l’hélicoptère qui a été, je vous le rappelle, inventé (en grande partie) par Etienne Oehmichen qui habitait à l’époque dans une ville voisine de celle dont je suis originaire. A cette occasion durant 5 jours se déroulait à l’aérodrome de Courcelles-les-Montbéliard le centenaire de l’hélicoptère adjoint à la 19ème coupe de France de pilotage d’hélicoptère et en exclusivité l’organisation de la première coupe d’Europe dans cette discipline.

 

Voilà pour le résumé rapide de l’évènement en question. Passons à un point de vue un peu plus subjectif ! C’est Arnaud et son frère Emeric, des amis, qui m’ont contacté afin de me demander si j’étais partant pour intégrer une équipe de tournage pendant un jour de meeting afin de couvrir l’évènement ce qui aboutira sous la forme finale d’un DVD commandé par le directeur de l’aérodrome himself.

 Arnaud-et-Emeric-l---quipe-vid--o.JPG

        Arnaud et Emeric : membres fondateurs de notre équipe de tournage

Comment refuser surtout quand on vous annonce que vous aurez une accréditation qui vous donnera accès à toutes les zones de sécurité et à tous les évènements sans restriction et que vous êtes engagé sous le titre de « cinéaste » ? Attention, c’est bel et bien Arnaud et son frère qui ont avancé ce titre pour me faire obtenir le badge… Je ne me considère pas comme tel, qu’on ne me reproche pas encore après de me prendre pour ce que je ne suis pas… Merci !

Il faut savoir qu’Arnaud et son frère bénéficient d’un statut privilégié car ils font partie d’une association locale qui possède et entretient un des huit derniers avions Flamants qui existent en France… Mais quoi qu’est-ce donc ? Eh bien un Flamant c’est un avion comme celui-ci :

 

Bref me voilà donc propulsé au petit matin (8 heures, ouch j’ai plus l’habitude c’est les vacances !) à l’aérodrome avec tout mon matos, où je rejoins la petite équipe et récupère le fameux badge en question :

badge-meeting.jpg

C’était alors parti pour onze heures de reportage, debout en plein soleil… Merci la météo qui annonçait de la pluie : je me suis pointé en pull et sans protections contre le soleil. Résultat : visage cramé par les coups de soleil ! Note : penser à ne plus jamais croire Evelyne Dhéliat… Reprenons, donc j’ai bossé une journée complète en tant que cameraman freelance. Il était d’ailleurs assez marrant de voir pas mal de personnes, parfois même de l’organisation, venir me demander si j’étais journaliste ou sur quelle chaîne allait passer mon reportage… Moi qui avait juste ma petite DV avec moi et qui faisait pitié à côté des équipes de presse  (France 2, France 3 et autres) et consorts qui se pointaient avec les dernières Sony HDV dont voici un petit exemple en photo :

Cam--ra-sony.JPG

Bref, ça faisait tout de même plaisir ! La journée s’est relativement bien passée malgré de grosses difficultés avec les équipes de gendarmerie locales totalement dépassées par les évènements et par les mesures de sécurité à appliquer qui ne voulaient pas comprendre que j’accompagnais l’équipage MD 312 et qui a voulu me virer de la zone non –public à au moins cinq reprises… Heureusement, nous sommes tenaces et nous sommes restés ! Bien nous en a pris car nous avons ainsi pu obtenir des images magnifiques des différents appareils, au démarrage, au décollage, en vol et à l’atterrissage. Le boulot était tout de même colossal car il se passe minimum trois choses simultanément et il faut donc essayer de tout couvrir.

 

Autre problème mais technique cette fois : Quand vous êtes au sol, sur trépied avec une caméra DV et que vous filmez en longue focale (comprenez en zoom *12) il devient difficile de suivre les mouvements des appareils en vol… Un bel exercice de cadrage qui nécessite de l’adaptation rapide, de l’anticipation et un maximum de fluidité dans les mouvements (c’est le plus dur), je ne parle même pas des problèmes de mise au point… Bref il fallait être très concentré comme l’atteste cette photo :

Cameraman-en-action.JPG

Au final j’ai tout de même obtenu trois heures de rushes divers et variés qu’il va falloir trier méticuleusement au montage. Sans vouloir me vanter, je pense avoir obtenu de belles images par moment. Mes images seront montées en parallèle avec celles obtenues par Emeric qui avait placé des caméras embarquées dans les avions en vol (du type de celles utilisées pour filmer les évènements sportifs) et enregistrait simultanément les conversations radio des pilotes en vol et en direct. Les caméras produisent une image native de qualité DVD et je peux vous dire pour l’avoir vu juste après le vol que les images obtenues sont vraiment fantastiques !

 

Voilà c’est à peu près tout pour ce rapport d’informations, je vous tiens bien sûr au courant de l’avancement du DVD et essaierais de vous en fournir quelques extraits en exclusivité sur ce blog ! En attendant vous pouvez retrouver une bonne partie de mes photos de cet évènement dans l’album photo intitulé « Meeting aérien ». Bon visionnage et n’hésitez pas à laisser des commentaires ! En tout cas c’était une belle expérience !

 

Pour ceux qui souhaitent plus d’informations : dirigez vous vers le site officiel de la manifestation : http://helico.agglo-montbeliard.fr/typo3/index.php?id=1374

 

@ bientôt,

 

Alban

Publié dans Tournages

Commenter cet article

nono 16/07/2007 11:07

Ce fut un super wweek end !!! malgré des policiers un peu zélés !!!!