Cabaret : le musical de Broadway à Paris !

Publié le par Alban

Bonjour à tous !

 

A l’origine « Cabaret » était un spectacle musical  mis en scène à Broadway en 1966 par Harold Prince, dont le livret fut créé par Joe Masteroff, la musique par John Kander et les paroles par Fred Ebb. Il inspira le film éponyme de Bob Fosse qui mettait en scène Liza Minelli dans le rôle de Sally Bowles et qui remporta au passage 8 oscars.

 cabaret-film.jpg

En 1998, Sam Mendès, le célèbre metteur en scène d’ « American Beauty » des « Sentiers de la perdition » et plus récemment de « Jarhead » décida de revisiter « Cabaret » à travers un nouveau show musical plus épuré mais aussi plus libertaire. Pour cela il s’appuya sur l’aide de Rob Marshall réalisateur entre autres de « Chicago » et « Mémoires d’une Geisha » qui tient ici le rôle de co-metteur en scène et chorégraphe. Les représentations avaient alors lieu à Broadway dans le fameux Studio 54. Après avoir gagné de nombreuses récompenses, ce nouveau musical commença son tour du monde ce qui nous amène aujourd’hui à Paris, et plus précisément sur la scène des Folies Bergères.

 folies.jpg

Représentation à laquelle je me suis empressé de me rendre le 30 juin dernier. Que dire de plus si ce n’est que ce musical est absolument fantastique ? A peine terminé on a déjà envie de revenir voir ces protagonistes… Mais dans mon engouement j’en ai oublié de vous parler, pour ceux qui ne la connaissent pas encore, de l’histoire qui est à la base de ce musical. La voici :

 cabaret-affiche.jpg

CABARET raconte l'histoire d'un jeune écrivain américain qui, au cours d'un voyage à Berlin au début des années 30, tombe amoureux de Sally Bowles, la meneuse de revue de la boîte de nuit Kit Kat Klub.  Il découvre alors les idées libertaires et les mœurs sans tabou qui soufflent dans le monde de la nuit berlinoise, au temps où les nazis s'activent à mettre sur pied le troisième Reich. Sally Bowles et le maître de cérémonie du club essayent alors grâce à leur divertissement extravagant de faire oublier aux spectateurs les difficultés de la vie et les menaces grandissantes du monde extérieur.

 cabaret-1.jpg

Alors que dire de ce musical extraordinaire ? Tout d’abord il faut féliciter la troupe de comédiens / chanteurs / danseurs qui la porte sur leurs épaules et qui forment un ensemble d’acteurs formidable. En effet, chacun d’entre eux joue la comédie, chante, danse et joue d’un instrument. Des artistes complets donc et qui une fois sur scène ne cessent de vous impressionner. Servez le tout avec une bonne dose d’humour et de libertinage et vous obtenez LE show musical de l’année. Son succès est d’ailleurs tellement grand que les représentations ont été prolongées jusqu’en janvier 2008 et je ne peux que vous conseiller de vous y rendre si vous avez l’occasion tant le spectacle est inoubliable.

 cabaret-3.jpg

Les textes, les chorégraphies, la mise en scène, tout est à l’unisson pour vous fournir le grand frisson musical de votre vie. Passer ainsi du rire aux larmes, du léger au sérieux en un clin d’œil, que demander de plus ? Alors laissez-vous transporter par le souffle libertin du Kit Kat Klub. Ambiance sensuelle garantie, doublée d’un humour décapant et de réflexions intensives sur des sujets graves : l’argent et son importance dans la société, le nazisme, les origines etc… Sam Mendès s’en est donné  à cœur joie et il y a de quoi jubiler en voyant le résultat. On soulignera l’incroyable travail de lumière mis en œuvre pour le spectacle. Je crois que le comédien m’ayant le plus marqué et le plus impressionné est Fabian Richard qui interprète Emcee, le maître de cérémonie, il est tout bonnement incroyable.

 cabaret-2.jpg

Le spectacle, constitué de deux parties que l’on pourrait aisément intituler respectivement « la découverte » et « la déchéance » impressionne et possède un rythme franc et soutenu qui ne cesse de monter crescendo jusqu’à un final exceptionnel où tout ce qui fait la force de ce musical prend vie sous nos yeux (Attention ne pas lire la suite si vous n’avez pas vu le spectacle et que vous comptez y aller car je révèle la fin !) Emcee le maître de cérémonie vient s’adresser au public dans un final flamboyant, baigné dans la lumière où les divers protagonistes disparaissent en contre-jour dans une lumière enveloppante extrêmement puissante qui rappelle les fours crématoires juste après nous avoir montré l’orchestre qui a disparu, superbe évocation de l’absence et de la déportation : la musique continue à jouer en playback mais l’orchestre a disparu… Et enfin, sous son grand imperméable Emcee porte en fait un costume de déporté. Il s’effondre alors sur scène. C’est d’une force incroyable et j’ai rarement vu une évocation de la Shoah aussi bien menée sur scène et cela avec une force et une justesse incroyable. J’en avais les larmes aux yeux, c’est dire ! (fin du spoiler).

 cabaret-4.jpg

Bref vous l’aurez compris, « Cabaret » a plus d’un tour dans son sac pour vous faire tourner la tête et le cœur alors foncez-y vous ne le regretterez pas !

 

Note : 5/5

 

A ce stade on fait exploser le compteur ! « Cabaret » est un musical culotté et déculotté qui aborde le grave sous l’aspect du gai (et du gay aussi parfois). A ne pas rater ! Ne soyez pas timides, Entrez !

Publié dans Culture

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

jordan 18/07/2007 20:08

t fou pa 5/5

C t moyen. 3/5

moun 18/07/2007 13:20

Moi j'y étais puisque mon fils m'avait fait la surprise de prendre des places et de m'y invitée. Ce spectacle est génial vraiment allez y si vous le pouvez. Bisous.

L'elfe 17/07/2007 15:03

Moi j'ai juste vu le film et effectivement, il faut que je te le montre!!!
Plein de ch'tits bisous!

Milka 11/07/2007 01:30

oui je l'ai vu à Paris, et effectivement, c'était vraiment très très bien