Spider-man 3

Publié le par Alban

Bonjour à tous !

Voici en guise d'article du jour la critique de Spider man 3.

spider-affiche.jpg

Synopsis
 : Peter Parker a enfin réussi à concilier son amour pour Mary-Jane et ses devoirs de super-héros. Mais l'horizon s'obscurcit. La brutale mutation de son costume, qui devient noir, décuple ses pouvoirs et transforme également sa personnalité pour laisser ressortir l'aspect sombre et vengeur que Peter s'efforce de contrôler. Sous l'influence de son costume, Peter devient trop sûr de lui et commence à négliger ses proches. Contraint de choisir entre le pouvoir si séduisant de ce nouveau costume et la compassion qui le caractérisait avant, Peter va faire face à ses démons lorsqu'il affrontera deux des pires méchants de l'histoire, l'Homme-sable et Venom, dont l'extraordinaire puissance et la soif de vengeance menacent Peter et tous ceux qui lui sont chers.

Grande était l’attente… Après nous avoir alléchés avec l’affiche présentant le fameux costume noir qui laissait supposer l’apparition d’un certain Venom… Puis des teasers, bande-annonce, extrait alléchants. Bref, tout était mis en place pour renforcer notre attente de ce qui devait être la clôture de cette trilogie spider-man (« devait être » car les 4,5 et 6 ont été annoncés…). Le menu avait de quoi exciter : Apparition du personnage de Gwen Stacy incarné par Bryce Dallas Howard, arrivée de 3 nouveaux super-méchants dont Venom et le fameux costume noir. Notre héros aurait du avoir du fil à retordre.


spider-1.jpg

Finalement à l’arrivée le film est globalement inégal mais pas déplaisant. Un bon blockbuster (donc divertissement), la petite touche auteurisante de Sam Raimi en faire-valoir. Seulement voilà, il y a tout de même de sacrés problèmes. D’abord le scénario qui à vouloir multiplier les intrigues et surtout les personnages vient à ne les développer que très succinctement se privant ainsi de belles possibilités et laissant un peu sur sa faim, amenant des rebondissements parfois trop prévisibles ou fades. Grosse déception donc au niveau de la gestion du costume noir et de l’apparition de Venom (aussitôt arrivé, aussitôt expédié) qui ne sont finalement qu’une part infime du film et sur ce point Sam Raimi passe un peu vite l’éponge sur les possibilités que lui offrait de tels personnages et situations.

spider-2.jpg

Mais ce dernier en profite tout de même pour faire basculer le film dans un étrange mélange de comédie auto-parodique où le réalisateur se lâche pour nous livrer une version « You know I’m bad » de Peter Parker différente et plutôt réjouissante qui en fera rire plus d’un. Séquence nécessaire tant le gentil petit Peter intègre commençait à agacer un peu. Casser son image ne fait jamais de mal. Mais tout de même la mèche qui pend ça lui va très mal… A noter aussi la séquence hilarante du restaurant français (dans la VO bien sûr, il paraît que dans la VF il s’agit d’un restaurant italien ce qui perd tout son charme…). Spider man 3 est globalement tout ce qu’on pouvait attendre de lui : efficace, à grand spectacle et bourré d’effets spéciaux dernier cri assez impressionnants. On sent tout de même la Sam Raimi’s touch derrière avec des instants de poésie notamment lors de la naissance de l’homme-sable.


spider-4.jpg

L’Amérique n’en finit plus de panser ses plaies post-11 septembre comme en témoigne ce plan obligatoire de Spidey face au drapeau américain qui en a interloqué plus d’un dans la salle ou bien l’espèce de schizophrénie ambiante des personnages : les méchants pas si méchants, le gentil pas si gentil… Le mal sévit en lui comme dans les autres, la menace peut venir de l’intérieur ou encore le gentil retournement de Harry qui incarne soudain la fraternité, les bonnes valeurs américaines, le héros se sacrifiant pour autrui. On ne boudera néanmoins pas notre plaisir car la réalisation de Sam Raimi est efficace et nous livre parfois de très beaux moments. Il manque tout de même un « je ne sais quoi » au film pour décoller et il ne se hisse donc pas à la hauteur du deuxième opus qui reste pour moi le meilleur des trois épisodes.

Note : 3/5

Ne boudons pas notre plaisir, Spider-man revient dans une version un plus sombre mais affublée d’un scénario qui a vouloir en faire trop n’en développe pas assez. Un peu frustrant donc même si le film nous livre de très beaux moments et reste un modèle d’efficacité. Divertissant.

 

Publié dans Critiques de films

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Mo. 04/06/2007 12:39

Je l'ai vu en avant-première :p
Enfin, c'est pas si génial que ca, parce que la salle était blindée, on crevait de chaud, et la personne à coté de moi avait mangé 5kg d'ail...

Le film en lui même est plein d'effets spéciaux bien gérés, les graphismes sont plutôt chouettes.
J'adore le costume noir... et puis toute personnalité extravertie par la matière noire.

L'histoire est pas si bien que ca quand même, elle est bien juste énormément compensée par les tous les effets visuels du film...

Le seul point positif c'est que j'ai préféré cet opus aux deux premiers. L'histoire est un peu plus humaine et plus "marrante".

J'ai pas trop aimé ce film... j'espere qu'il n'y aura pas de 4° !!!

Je prefère les X-Men en super héros !!!


Pour finir, ma note: 2/6