Nos amis les terriens

Publié le par Alban

Bonjour à tous !

 

L’article du jour est une nouvelle critique en retard (retard qui a tout de même diminué de moitié grâce à la nouvelle fréquence de mise à jour du blog !). Aujourd’hui au programme une expérience menée sur le comportement humain… Voici la critique de « Nos amis les terriens ».

nos-amis-les-terriens-affiche.jpg

Synopsis : Que pourraient bien penser les extra-terrestres s'ils pouvaient nous observer ? « Nos amis les Terriens » est précisément un film extra-terrestre sur l'étude de nos cités et de nos comportements. Deux couples "tests" sont tout particulièrement étudiés...


nos-amis-les-terriens-1.jpg

Bernard Werber est un écrivain français que j’aime beaucoup (chacun en pense ce qu’il en veut). Cependant, il faut reconnaître que Werber n’est pas cinéaste et cela se sent dans le film. La forme du film n’a donc rien de particulier si ce n’est son parti pris de point de vue extraterrestre et quelques bonnes idées (la cage d’élevage des humains, délimitée par des raies lumineuses notamment). Le format HD sert comme il dessert parfois le film, renforçant la sensation de réel mais donnant parfois un rendu médiocre qui pourra en gêner certains.


nos-amis-les-terriens-2.jpg

Si l’on passe néanmoins au-delà de la forme et que l’on s’intéresse au fond donc au propos et au scénario, le film révèle tout son intérêt. Bernard Werber, passionné par le comportement humain comme animal (il nous montre ici que c’est la même chose : l’homme est un animal comme les autres, peut-être le plus dangereux de tous à A vous de voir la référence) nous livre ici un point de vue extraterrestre, une étude de comportement des humains dans leur vie quotidienne ce qui donne donc parfois voire même souvent des commentaires décalés sur nos habitudes de vie.


nos-amis-les-terriens-3.jpg

L’humour n’est pas oublié mais à partir d’un certain moment le film construit un reflet de notre vie, une analyse de cette dernière et nous renvoie donc à notre expérience personnelle. L’envie de rire nous passe, le film adopte un ton plus sérieux. Ceci n’est pas désagréable. La dichotomie est alors faite entre des humains mis en élevage par les extraterrestres et leurs conjoints restés eux sur terre et qui font face à cette disparition. La partie « élevage » est probablement la plus intéressante car Werber y développe une expérience scientifique qu’il affectionne : la hiérarchie au sein d’un groupe d’animaux enfermés.

Note : 3/5

 

Au final, « Nos amis les terriens » n’est pas une totale réussite mais il a au moins le mérite de tenter d’innover, de nous proposer autre chose. Il livre alors une réflexion juste, parfois passionnante et souvent cynique sur nos modes de vies et notre condition humaine. Reste que Bernard Werber est bien meilleur écrivain que cinéaste.

Publié dans Critiques de films

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article