Zodiac

Publié le par Alban

Bonjour à tous !

Voici l'article du jour : il s'agit de la critique de "Zodiac" le nouveau film de David Fincher qui est actuellement en compétition officielle à Cannes. En effet, l'ayant découvert hier soir j'ai trouvé judicieux de revenir sur le film maintenant (en faisant fi des critiques en retard pour le moment par soucis d'efficacité). Bonne lecture et @ demain !

zodiac_affiche.jpg
Synopsis : Zodiac, l'insaisissable tueur en série qui sévit à la fin des années 60 et répandit la terreur dans la région de San Francisco, fut le Jack l'Eventreur de l'Amérique. Prodigue en messages cryptés, il semait les indices comme autant de cailloux blancs, et prenait un malin plaisir à narguer la presse et la police. Il s'attribua une trentaine d'assassinats, mais fit bien d'autres dégâts collatéraux parmi ceux qui le traquèrent en vain. Robert Graysmith, jeune et timide dessinateur de presse, n'avait ni l'expérience ni les relations de son brillant collègue Paul Avery, spécialiste des affaires criminelles au San Francisco Chronicle. Extérieur à l'enquête, il n'avait pas accès aux données et témoignages dont disposait le charismatique Inspecteur David Toschi et son méticuleux partenaire, l'Inspecteur William Armstrong. Le Zodiac n'en deviendrait pas moins l'affaire de sa vie, à laquelle il consacrerait dix ans d'efforts et deux ouvrages d'une vertigineuse précision...


zodiac-5.jpg

Zodiac, le nouveau film de David Fincher marque un tournant dans sa carrière. Sa mise en scène est moins « maniériste » comprendre par là moins d’effets spéciaux et effets de style dans tous les sens comme nous avons pu en voir dans ses films précédents (ce qui ne me dérangeait pas plus que ça). C’était ce qui faisait la touche Fincher mais qui lui était reproché par la majorité des critiques. Dans « Zodiac » la mise en scène est tout autre : intelligente bien que plus classique, très structurée, d’une efficacité implacable et surtout d’une grande maîtrise. Mais je doute fort qu’il puisse remporter un prix de la mise en scène.

 

La lumière du film est très élégante et soignée, dans des teintes relativement chaudes auxquelles viennent répondre une musique d’époque envoûtante. Aucun doute, le style Fincher est malgré tout très présent et on ne s’en plaindra pas. Mais l’approche de Fincher est différente que dans ses films précédents. Basé sur des faits réels, le scénario est un modèle d’efficacité bien que long (2h36 tout de même) on ne le ressent pas à l’écran car nous sommes emportés par le flot de cette intrigue aux multiples rebondissements. On ne s’ennuie donc pas un seul instant.


zodiac-4.jpg

Là où le film tire sa véritable force c’est dans son approche quasi documentaire des faits et de l’enquête. Aucun sensationnalisme ici : David Fincher s’est beaucoup documenté sur les faits relatés dans le film et cela se sent allégrement. De ce fait, comment ne pas être pris d’empathie pour ces personnages dont les vies sont consumées par la recherche de l’identité d’un tueur qui leur échappe sans cesse.

 

Une véritable quête obsessionnelle de la vérité se met en place et il fallait bien des acteurs de la trempe de Robert Downey Jr, Jake Gyllenhaal et Mark Ruffalo pour le retranscrire avec un tel brio à l’écran. Même si les acteurs sont au diapason et livrent une belle performance, il manque un petit quelque chose qui à mon sens ne rend pas leur prestation inoubliable, il ne faut donc probablement pas compter sur un prix d’interprétation masculine.

zodiac-3.jpg

 

Note : 4/5

Virage à 180° dans la filmographie de David Fincher et uniquement pour le meilleur ; sa maîtrise de la mise en scène prend toute son ampleur dans Zodiac qui est sans conteste son film le plus abouti. Selon moi actuellement un bon prétendant au prix du scénario.

Publié dans Critiques de films

Commenter cet article

Mo. 04/06/2007 12:54

Zodiac, zodiac, zodiac...

Bof... j'étais pressée de voir ce petit bijou qui au final se révèle être juste un collier en plastique...

L'histoire est beaucoup trop longue, on nous jete des repères temporels toutes les trois minutes mais ces repères sont ilogiques.
En plus j'ai vu deux erreurs de films et ca comme à chaque fois ca me perturbe !!
D'un, le mec qui mange au bord de lac a un verre de lunettes en moins
et deux, dans la péniche, sur l'écran de la télé on passe de 15 à 14 puis à nouveau à 15...


Sinon, je m'attendais à voir plus de massacre... j'ai trouvé que c'était beaucoup trop long...

Je tiendrais juste à souligner la scène avec le couple d'amoureux près du lac, j'ai trouvé ca horrible, ca m'a glacé le sang, j'ai adoré :D.

L'acteur principal tiens pas en place dans ses backets pour le rôle, c'est dommage.

Ma note: 2/5

Milka 24/05/2007 18:47

je vais le voir lundi, on verra bien :)